Fête foraine, Carrousel & Limonaire

dragonFête foraine, Carrousel & Limonaire, l'expo dans l'expo

avril 2018/2020

Les collections de la Maison de la Musique Mécanique laissent la place à l'univers de la fête foraine dans une mise en lumière de carrousel. Comme pris dans une révolution de manège, orgue de foire Limonaire et objets de manège se présentent au public dans un instantané de jeunesse rendu réel grâce aux prêts de collectionneurs chevronnés et des Amis du Valamont de Xaronval, passionnés des années 1900.

S'inspirant des tournois chevaleresques médiévaux, la fête foraine démocratise ces jeux de cour par des carrousels qui évoluent tout au long du XIXe siècle en véritables palais éphémères.

Concevant leurs attractions comme des spectacles, les forains font appel à des techniques scéniques et décoratives auxquelles répondent les maisons Bayol, Heyn, Moulinas et De Vos. Les constructeurs s'inspirent des thèmes allégoriques repris des grands archétypes : les anges, le diable, l'éternel féminin, les animaux... Dès 1880, en Europe, la décoration foraine se construit avec une surenchère d'objets (gondoles, animaux, sculptures, lumière) pour éblouir le public.

L'univers forain requiert plusieurs formes d'art pour réaliser les décorations, les sujets de manèges, les éléments du spectacle forain et les jeux de foire : l'architecture, la sculpture, la peinture. Trois grands centres de productions européens (Angers en France, Gand en Belgique et Neustadt-sur-Orla en Allemagne) portés par la concurrence, s'imitent et laissent derrière eux un « style forain ».

Placé au centre du carrousel dans une large fosse, l'orgue de foire attire la foule, porte l'ambiance festive !

En 1900, lorsque la firme Gavioli connaît ses premières difficultés, les orgues Limonaire s'imposent chez les forains satisfaits de la diversité de la gamme. Le renom de Limonaire relègue vite dans l'ombre ceux des autres manufactures comme Gavioli, Gasparini, Marenghi sans oublier Georges Poirot de Mirecourt !

Le documentaire « Chacun cherche sa place, une métaphore foraine » d'Yvonne Debaumarché aborde avec sincérité la réalité des forains dans la région Grand Est aujourd'hui.

Sur une idée originale de Mme Babouhot, adjointe à la Culture et au tourisme à la Communauté de Communes Mirecourt-Dompaire, « Fête foraine, Carrousel & Limonaire », conçue à l'origine comme une exposition temporaire va évoluer tout au long du projet pour devenir une « expo dans l'expo » et s'intégrer parfaitement dans le parcours de visite des collections de musique mécanique.