Présentation

Cette collection dédiée aux instruments mécaniques a été rassemblée par Maurice Dussour et sa fille Françoise, tous deux passionnés de ces instruments, véritables instantanés de répertoires et de techniques de jeux !

Les premiers orgues, appelés Serinette de Mirecourt, furent destinés à éduquer les serins des Canaries, oiseaux en vogue pour ces qualités vocales et répétitrices. Mais rapidement ce seront des mazurkas, des quadrilles, des contredanses et des valses qui seront interprétés pour mieux répondre à l’amusement de salon.

Dès le milieu du XIXème siècle, les orgues mécaniques se popularisent avec les orgues de rue, de barbarie ou de foire pour prendre place ensuite dans les cafés où ils y apportent une ambiance à  tout cassé !

Les orgues de salon reprenant airs d’opéra, marches, menuets ou musique sacrée répondent aux attentes d’une société érudite musicalement désireuse de s’approprier les plus grands airs à travers une écoute répétitive et cela bien avant l’existence du phonographe !